Enter The Matrix

Présentation brève de Enter The Matrix.

Quand le premier Matrix sortit, en 1998, il eu un tel succès que les frères W. purent continuer la saga avec Matrix 2 et 3. L'attente des fans était si intense, et le background de Matrix si riche, que la Warner Bros décida de frapper deux autres domaines avec cette licence. L'animation, avec « Animatrix », une série de 9 épisodes n'ayant pas de rapport entre eux, un peu en dehors de l'histoire du film, réalisées par 7 des plus célèbres dessinateurs Japonais et Enter the Matrix, le jeu vidéo. Ce fut donc à Infogrames, Atari et Shiny interactive que le développement du jeu fut confié. Le principe était alors simple : permettre au joueur de réaliser ce qu'il voyait dans le film.

Plutôt que de repomper bêtement Matrix 2 et 3, les frères W. décidèrent d'y introduire une histoire parallèle au second opus, celle de Niobe, Ghost et Sparks, l'équipage du Logos. Le jeu commence donc à la suite de l'épisode 1 d'Animatrix (le seul ayant un rapport direct avec les trois films) : le dernier vol de l'Osiris. Niobe, Ghost et Sparks doivent retrouver l'enregistrement de la dernière communication du vaisseau éponyme dans la Matrice. C'est ici que le jeu débute.

Vous commencez donc par vous infiltrer dans les locaux de la poste, à chercher ce paquet, dernier signe de vie du capitaine Thadeus. Au fur et à mesure, parallèlement au scénario de Matrix, Reloaded donc, vous arpenterez les égouts en fuyant une réunion secrète dérangée par ces satanés agents puis vous vous retrouverez chez ce cher Mérovingien et ainsi de suite, le rythme n'étant interrompu uniquement que par les cinématiques.

D'ailleurs, pour ce jeu, de vraies séquences cinématiques inédites furent tournées par la production de Matrix, et au final, le côté scénario du jeu est réellement excellent. On se sent vraiment comme dans le film et le jeu d'acteur des trois protagonistes est vraiment génial.

Pour enrichir le gameplay, ETM comporte quelques séquences un peu différentes du reste du jeu. Si l'initiative à la base est intéressante, le ratage au final est complet. Dans ces séquences (à bord d'une voiture ou du vaisseau LOGOS), Niobe est pilote et Ghost tireur. Le problème étant que conduire n'est pas du tout amusant, quand on contrôle Niobe et que l'IA se débrouille encore moins bien, en se prenant tous les murs et les poteaux qu'elle peut, quand on contrôle Ghost.

Au final, peu de ceux qui l'ont acheté l'ont apprécié. Trop de bugs, une optimisation hasardeuse pour les possesseurs de matériel autre que nVidia / Intel (il suffit de voir les publicités dans l'aéroport), une prise en main délicate, des graphismes relativement bâclés, bref, tous les reproches qu'on fait à ce qu'on peut maladroitement appeler un « jeu à licence ». Les adaptations consoles sont encore plus touchées par ces défauts que celle sur PC car ces bugs et autres problèmes ne sont pas corrigeables via des patchs, ce qui en fait un point noir de plus.

Il reste cependant indispensable aux fans de la série et a ceux qui veulent connaître entièrement l'univers de Matrix, surtout dans sa version collector, un gros box contenant deux boites format DVD.


Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Matrix Online ?

56 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (74 évaluations | 6 critiques)
5,5 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de The Matrix Online
(11 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu